Une star de télé-réalité tuée, victime d’une balle perdue en pleine fusillade.

Une star de télé-réalité tuée victime d'une balle perdue en pleine fusillade.

Une grande figure de la téléréalité a été tuée dans la nuit du 26 mars dernier. Âgée seulement de 28 ans, elle a pris une balle perdue durant une fusillade. Le coup lui a été fatal…

Selon plusieurs sources, cette star du petit écran se retrouvait, comme on dit, au mauvais endroit au mauvais moment lorsque cette altercation armée s’était éclatée. Une version confirmée par la police.

Cette terrible nouvelle qui frappe la grande famille de télé-réalité.

D’après les forces de l’ordre, la jeune, en aucune manière, n’avait participé à cette échauffourée. Réputée pour avoir le sang chaud, elle se serait rendue sur les lieux…est devenue une malheureuse victime. Selon toujours le témoignage des agents de police présents sur la scène de crime, cette célébrité a été tuée sur le coup.

Une victime collatérale…

Il s’agit en effet de Deshayla, rendue célèbre depuis sa participation au fameux programme de téléréalité américaine, Bad Girls Club. La jeune a marqué les esprits en racontant sa bouleversante histoire de vie, surtout son enfance très difficile. Ces dernières années, ce genre de fusillade est devenu monnaie courante. Avec la démocratisation du port d’armes, elle est beaucoup plus fréquente aux Etats-Unis.

Depuis longtemps, Deshayla parlait rarement de ses problèmes. Elle avait en la forte conviction que si elle se montre tendre et affective envers une personne, elle souffrirait certainement. Encore toute jeune, elle affirme même n’avoir aucun sentiment. Mais il faut dire que sa participation à la dix-septième saison de ce show a complètement changé sa manière de voir les choses.

C’est avant tout le fort caractère de Deshayla qui a, en quelque sorte, déterminé sa grande réussite en participant à ce jeu de téléréalité. Les téléspectateurs ont beaucoup apprécié ce trait venant d’une jeune femme qui a fait tout pour s’en sortir dans la vie.

A l’annonce de sa mort, les réactions fusaient de partout.

« Que plus personne n’accuse la Licra d’aveuglement face #racismeantiblanc alors qu’ils n’hésitent pas à dégainer contre ceux qui ceux réclament faussement de l’antiracisme ; Je suis vraiment triste une nouvelle bad girl part trop tôt Shay. Love for the family. #DeshaylaHarris; #racismeantiblanc de plus c’est dommage que le hashtag soit lancé par l’extrême droite ça délégitimise le propos ; Rien ne justifie que votre droit à la parole soit indexé à la couleur de votre peau. Les caucus identitaires qui exhibent le différentialisme en modèle politique constituent une immense régression. On ne combat pas efficacement le racisme avec les armes et les méthodes du racisme », pouvait-on lire dans le fil des commentaires.


Continuez la lecture de l'article en page suivante