Une bombe vient d’être lâché. Un ancien chroniqueur de Touche pas à mon poste a été accusé d’avoir à l’époque où il officiait pour le compte du talk-show, été aperçu dans des « boîtes à partouze ». La chaîne du cœur vous donne tous les détails.

Cet ancien chroniqueur de Touche pas à mon poste aurait du temps où il officiait depuis le plateau de C8, fréquenté des « boîtes à partouze ». Cette info ne risquerait-il pas de créer scandale au célèbre talk-show de Cyril Hanouna ? La chaîne du cœur vous livre tous les détails.

Il s’agit en effet de Julien Courbet, cet animateur qui n’est plus à présenter. Il avait ce dimanche 28 mars lors d’un entretien accordé au Figaro révélé bien d’informations. Il y en a dans la foulée, certaines qui sont plus qu’étonnantes et qui risqueront de vous laisser sans voix.

“Ce sont trois heures où je ne m’arrête jamais ” !

« Je marche sur l’eau en ce moment, je fais tout ce que j’ai rêvé de faire. Avec une tranquillité… M6 nous fait confiance. La formule télé et radio de Ça peut vous arriver est une réussite totale alors que c’était loin d’être gagné. Ce sont trois heures de direct non-stop où je ne m’arrête jamais », indiquait celui qui est désormais à la tête de Capital.

Adeptes du direct, Julien Courbet en a déjà connu des aléas dont un épisode qu’il ne risquera jamais d’oublier. Il est d’ailleurs revenu là-dessus dans les colonnes du Figaro. C’était à l’époque de son prime dans TPMP. Pendant qu’il animait le programme, Julien Courbet a été contre toute attente, mis à mal par l’un de ses invités.

Julien Courbet revient sur cette “horreur” que lui avait lancé “un type” !

« Un jour, racontait-il. Pendant un prime devant 7 millions de personnes, un type qui ne savait pas répondre à nos demandes m’avait lancé des horreurs comme : « Est-ce que les gens savent que vous allez dans des boîtes à partouze ? ». Et je restais calme, en le laissant débiter. À un moment donné, il ne savait plus quoi dire et je pouvais le relancer sur l’objet de mon appel ». Fort heureusement, dit-il, il a su garder son calme.