Si Nathalie Andreani fait aujourd’hui entendre parler d’elle c’est parce que l’ancienne candidate de Secret Story est accusée de faire le trottoir. Celle qui a toujours été une femme avec une haute opinion d’elle d’enfin livrer sa version de faits. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle s’est exprimée sans détours.

Nathalie Andreani fait-elle vraiment du trottoir ? Rappelez-vous, Nathalie Andreani est la candidate de télé-réalité qui s’est faite connaitre du haut de ses 43 ans dans Secret Story 8 lorsqu’elle a intégré la Maison des Secrets courant juillet 2014 aux côtés de son compagnon de l’époque, Vivian Grimigni. Un jeune homme qui faisait la moitié de son âge. Elle ne s’est jamais souciée qu’on puisse lui étiqueter de « cougar ».

Nathalie Andreani décriée pour son gagne-pain.

Il faut savoir que la candidate des Anges 7 est une femme qui s’assume telle qu’elle est. D’ailleurs, elle ne s’en cache pas. « Je suis attirée par les hommes trop jeunes », indiquait-elle déjà. Et il faut avouer que la nature lui a beaucoup gâté puisqu’elle ne fait pas du tout son âge.

Certains de ses choix de vie sont souvent décriés par le public…Sans complexes, Nathalie Andreani met les choses au clair. La vedette de télé-réalité gagne sa vie en proposant des photos et des vidéos personnalisées et exclusives. Un détail important : elles sont toutes Payantes. Son business se fait via son compte Instagram devenu dès lors privé. Un abonnement premium permettra à ses followers de la découvrir dans une de ses tenues exceptionnelles.

Des vidéos très spéciales qui lui valent ainsi la réputation de faire le trottoir. Elle ne fait, assure-t-elle que du virtuel et jamais du réel. Nathalie Andreani apprend avoir décliné bien des propositions allant dans le sens. Et ce, peu importe la somme mise sur le tapis.

Nathalie Andreani très à cheval sur le côté légal.

Il faut dire qu’elle est très fière de son business et fait attention de ne travailler que sur des plateformes légales. Très attentive aux lois et à ses droits, elle fait en sorte de ne jamais dépasser les limites et ne laisse personne les dépasser en son nom. Il faut savoir que si jamais des personnes diffusent gratuitement l’un ou l’autre de ses contenus, elles s’exposent de suite à des poursuites juridiques.