« Manipulation, proxénétisme, fausses identités, … » : des nouvelles révélations accablantes contre Christian Quesada

« Manipulation proxénétisme fausses identités … » : des nouvelles révélations accablantes contre Christian Quesada

Ces derniers jours, la réduction de peine dont Christian Quesada a pu bénéficier a particulièrement défrayé la chronique. Une faveur qui a beaucoup scandalisé la bande de chroniqueurs de Cyril Hanouna. Présent sur le plateau de Touche pas à mon poste, Guillaume Genton a profité de l’occasion pour faire des révélations qui ne vont pas du tout plaire au grand champion des 12 Coups de midi.

Christian Quesada a été libéré de prison bien avant de purger la totalité de sa peine. Une nouvelle qui a fait l’effet d’une bombe sur la Toile. En effet, l’ancien grand Maître de midi à bénéficié d’une remise de peine sous bonne conduite après un séjour carcéral de plus de deux ans.

Retour sur la condamnation de Christian Quesada


Pour rappel, l’ancien Maître de midi reconnu coupable pour “corruption de mineur” et “détention d’images pédopornographiques” a été condamné à 03 ans de prison ferme. C’est effectivement la découverte d’une multitude de photos compromettantes de mineurs de moins de 10 ans dans son PC, suivie des nombreuses dépositions des victimes, certifiant avoir reçu des photos de son pénis qui ont précipité la chute de l’ancien protégé de Jean-Luc Reichmann.

…Pour faire l’amour c’est 300 balles


Mais pour Guillaume Genton, il existe encore d’autres faits beaucoup plus graves que bon nombre de Français ignorent au sujet de Christian Quesada. Le chroniqueur de Touche pas à mon poste, en consultant le dossier du grand rival d’Eric des 12 Coups de midi, d’affirmer que la police détient encore plusieurs éléments accablants. “Ça va beaucoup plus loin », débutait-il. Sans entrer dans les détails, poursuivait-il, « Il y a de la manipulation, des fausses identités ».

En outre, « Il prenait des photos de mineurs à leur insu dans la rue afin de se masturber après. Il échangeait les images avec d’autres gens, il les regardait avec des personnes…“, ajoutait-il. Ce n’est pas tout. Il les troque moyennant finance.

Pour mater c’est 100 balles, pour toucher c’est 200 balles, pour faire l’amour c’est 300 balles“, précisait vers la fin Guillaume Genton. Une révélation qui fait froid dans le dos, justifiant l’hostilité de la bande à Cyril Hanouna par rapport à sa sortie prématurée de prison.