Incroyables transformations : les larmes aux yeux, Nicolas Waldorf revient sur ce stupéfiant signe envoyé par sa grand-mère disparue

Incroyables transformations : les larmes aux yeux Nicolas Waldorf revient sur ce stupéfiant signe envoyé par sa grand-mère disparue

Les Incroyables transformations reviennent à l’antenne de M6 depuis le début de cette semaine. Pour l’épisode diffusé le mardi 6 avril dernier, l’émotion était encore au rendez-vous. Tout a commencé lorsque Nicolas Waldorf, face au nouveau look de Naomi, s’était mis à raconter une bouleversante histoire…

Naomi, la nouvelle candidate au relooking a marqué les esprits. La jeune femme n’arrive pas à faire le deuil de sa mère. Enterrée dans un endroit très sacré situé en Guyane, l’accès lui est refusé à jamais.

«  Je te le dis pour que ça t’apaise« 

Se sentant coupable d’avoir manqué ses funérailles, elle s’est enfermée dans son cocon…Où il est quasiment impossible de retrouver la paix. Une histoire très bouleversante, ravivant la mémoire de Nicolas Waldorf.

En effet, le coiffeur d’Incroyables transformations s’est rappelé, disait-il, d’ »un truc assez dingue« . «  Je te le dis pour que ça t’apaise« , poursuivait-il en s’adressant à la jolie brunette.

« La photo m’a prouvé que j’étais au bon endroit, au bon moment« 

« Quand j’ai perdu ma grand-mère(…), débutait-il avec beaucoup d’émotion. Enfin, « elle est morte subitement le 24 décembre, poursuivait-il nerveusement, il fallait l’enterrer et en fait quand j’ai appelé ma famille je leur ai dit ‘ Attendez-moi’ le salon était en période de fêtes, il était plein, je pouvais pas laisser mon équipe pour venir, on venait d’ouvrir j’ai dit ‘ben attendez au moins le 31 que je puisse m’organiser’ ».

Mais contre son gré, « Ma famille a dit ‘non on attendra pas, en quel honneur ?’». Ainsi, « le 24 j’ai fermé la boutique j’ai fait le ménage et je me suis dit ‘ Mon dieu tu as fait les mauvais choix, t’es pas resté avec ta famille, t’es pas resté avec ta grand-mère tu devrais pas être là à Paris…’ », continuait-il avec une petite touche d’humour.

« Et au moment où je rangeais mon salon c’était dingue, j’étais en train d’aligner les livres dans la bibliothèque tout ça, y’a un livre qui est tombé et dans le livre y’avait une photo de ma grand-mère« , confiait-il, totalement bouleversé par la circonstance. « Une photo que j’avais jamais eue en ma possession, que j’avais jamais vue« , a-t-il fait mention.

Sur le coup, « Je m’étais dit que j’étais pas au bon endroit et en fait la photo m’a prouvé que j’étais au bon endroit, au bon moment », confessait-il. Et « À partir de là il m’est arrivé un truc qui a propulsé mon entreprise qui m’a mis à l’abri du besoin », a-t-il enchaîné. Depuis cette époque, « on m’a dit ‘Ben tu vois, elle est là, elle s’occupe de toi, et elle va rester encore quelques temps comme ça’ « a-t-il terminé.


Continuez la lecture de l'article en page suivante