Jour après jour, les hostilités contre la libération de prison de Christian Quesada se multiplient. Invité dans Touche pas à mon Poste, Loreen, l’une de ses victimes, a livré un bouleversant témoignage. Des propos qui pourraient avoir une très lourde conséquence sur la liberté de l’ancien Maître de midi.

Pour rappel, Loreen a fait la rencontre de Christian Quesada à l’âge de 17 ans. Rendu célèbre depuis sa participation aux 12 Coups de midi, la jeune femme avait une haute opinion de lui.

On était que tous les deux…Ca se passait très bien

Très admirative, Loreen se rappelait l’avoir félicité via les réseaux sociaux. “Il m’a répondu : ‘Merci pour ton encouragement, c’est le jeu’“, se rappelait-elle.

L’occasion pour Christian Quesada d‘établir un contact avec elle. A l’initiative de ce dernier, il était venu rendre une petite visite chez elle dans la ville de Nice. Ce jour-là, Christian Quesada avait même accepté de rencontrer sa famille.

Puis au moment où elle venait d’avoir 18 ans, Christian Quesada lui propose de venir dans son domicile dans l’Ain. Et naturellement, elle a accepté. “Ma mère n’était pas trop rassurée, elle m’avait dit de faire attention, et de l’appeler à la moindre occasion“, racontait-elle. Elle a passé quatre jours avec lui.

On était que tous les deux, je dormais dans la chambre de son fils, et lui dans la sienne. Ca se passait très bien“, poursuivait-elle. Le quatrième jour, les choses ont dégénéré.

Il m’a envoyé une photo de son zizi” !

Le matin, témoigne-t-elle. Il est venu me voir dans ma chambre, il s’est allongé à côté de moi. Il a mis son doigt sur ma bouche. Il a essayé de m’embrasser, je l’ai repoussé. Je lui ai dit : ‘Désolée, mais il faut que tu me ramènes chez moi de suite, et il ne faut plus que l’on se parle‘”, se rappelait-elle toute en larmes.

Christian Quesada le ramène de suite à Nice. Loreen de poursuivre : “Il n’a rien dit de l’Ain à Nice, il n’a sorti aucun son. Je suis sortie du train, et je ne lui ai plus jamais reparlé“. Et depuis plus rien.

Des mois plus tard, Christian Quesada refait signe. “Il m’a envoyé une photo de son zizi quelques mois plus tard sur Twitter“, confiait-elle avant de révéler aux chroniqueurs : “Je voulais juste être amie avec lui, j’étais fan de lui“.