Tandis que les auditions à l’aveugle de The Voice ont pris fin, Amel Bent dévoile des secrets de coulisses pour le moins incroyables sur le télécrochet. Une séquence non diffusée à la télévision. La chaîne du cœur vous raconte tout.

Force est de constater que cette nouvelle édition de The Voice reste pour le moins inoubliable. Sans ambages, Amel Bent révèle les coulisses hallucinantes du télécrochet. Une séquence que la production a omis de diffuser au petit écran mais que la chanteuse n’a pas manqué d’en faire part.

Amel Bent sans filtre sur The Voice.

Cette saison inédite connaît pour cette fois son lot de nouveauté autant en termes de coach que d’épreuves. Amel Bent revient sur tous les confidences de la production avant que les tournages de The Voice n’aient eu lieu. Il faut dire qu’Amel Bent est plus bavarde que jamais et ne manque pas lors de son interview accordée au Télé-Loisirs de balancer sur les “secrets” de la production de The Voice.

Julie, je ne comprends pas ce qui m’a pris là. Je suis complètement passée à côté. Oui, on peut se rater après des heures d’auditions” !

Amel Bent a été, comme elle l’avait expliqué contrainte de faire voler toutes les règles. En confidence, la production aurait sommé aux coachs d’adopter une certaine manière de créer leurs équipes de talents.

Comme il a été prévu, chaque coach n’ont droit qu’à 14 talents dans chacune des équipes…Et dire que ce ne fût pas le cas : les jurys passent aux battles avec plus de talents que jamais. Amel Bent assure avoir voulu emmener plus de candidats que ceux dont elle a pu emmener. D’entre les quatre coach, celle qui est la plus enthousiaste pour vouloir bousculer les schémas établis est Amel Bent.

Elle a même regretté d’avoir par faute de timing lâché un des talents. Raison pour laquelle elle s’en est excusée. “Julie, je ne comprends pas ce qui m’a pris là. Je suis complètement passée à côté. Oui, on peut se rater après des heures d’auditions“, déclarait la chanteuse. “Merci Amel Bent ! La prochaine, c’est pour moi“, lui répondait-elle sobrement.